ENQUÊTE au FUSHIMI INARI ou les couples disparaissent la nuit

---> La légende raconte que les couples, qui se promènent au Fushimi Inari la nuit, disparaissent...

ENQUÊTE au FUSHIMI INARI Les couples disparaissent

 *****

L’allée d’accès au sanctuaire, près du sommet de Inariyama

Fushimi Inari taisha est un sanctuaire shinto fondé en 711 et dédié aux divinités de l'agriculture et plus particulièrement au kami Inari. Il se situe à Fushimi-ku à Kyoto.

kitsune

Inari est initialement le kami (divinité/esprit vénéré) shinto des céréales, puis des fonderies et du commerce, ainsi que le gardien des maisons.

Ce sanctuaire est surtout connu pour ses milliers de torii rouge-vermillon formant un chemin sur le mont Inari, sur lequel le temple est construit, et menant à une magnifique forêt. 

Le pavillon principal se trouve au pied du mont Inari (233m d'altitude).

Pavillon principal du sanctuaire

Ces torii sont pour la plupart des dons faits par des particuliers, des familles ou des entreprises à Inari. Le nom des donateurs figure souvent sur les montants du torii ainsi que la date de pose.

Le kami Inari représente le protecteur des céréales, plus particulièrement du riz et il a été ainsi historiquement associé avec la richesse, ce qui peut expliquer la présence de ces milliers de torii.

La superficie totale du sanctuaire est de 870.000 m2.

---> Le sanctuaire apparaît dans le film "Mémoires d'une Geisha".

Plan fushimi inari

A l’entrée du temple Fushimi se trouve la porte Romon qui a été donné en 1589 par le célèbre chef Toyotomi Hideyoshi. Derrière la porte, le bâtiment principal du temple (Honden) et ses nombreuses structures annexes. 

Fushimi-Inari-romon-gate

Il y a le passage Senbon Torii qui est l'entrée de 2 rangées de torii parallèles et denses.

Fushimi Inari-Double Entrée

---> Le sanctuaire a inspiré le créateur de jeux vidéo Shigeru Miyamoto pour la création de la série Star Fox. Le siège de Nintendo, qui l'emploie, est d'ailleurs situé non loin dans la banlieue sud de Kyoto.

Des statuettes de pierre kitsune postées ça et là, ponctuent le chemin jusqu'au sommet.

fushimi inari-kitsune statuettes

Les visiteurs achètent des petites plaques en bois "ema" en forme de tête de renard (500 yens). Chacun dessine un visage sur une face et écrit des vœux sur l’autre face. Il y a aussi les mini-torii.

plaquettes de voeux-renard mini-torii

---> La pierre Omokaru ("lourde-légère") est une autre spécificité du sanctuaire Fushimi Inari : Soulevez la pierre en faisant un vœu, si vous vous sentez plus léger, votre vœu se réalisera ...

Pierre Omokaru

Avant de monter jusqu'au sommet, ou en revenant, faire une prière après avoir fait sonner le grelot aux coeurs.

le grelot-prière

Fushimi Inari-Allée torii Intérieur de l'allée

Allée torii de profil Allée de profil

*****

Progressivement, le culte d'Inari rejoint les 2 grandes traditions religieuses du Japon : le shinto et le bouddhisme.

Inari rassemble la religion institutionnelle et le courant chamanique, il est souvent symbolisé par un renard, que celui-ci soit considéré comme son messager ou comme la divinité elle-même.

Une des étymologies les plus admises désigne la divinité Inari, divinité de la croissance du riz. Cet Inari était probablement à l'origine un kami des champs (ta no kami) devenu la divinité tutélaire du clan Hata, laquelle fut installée à Fushimi près de Kyoto.

Bientôt la popularité d'Inari devint telle que le bouddhisme s'en empara et que le religieux Kūkai (Kobo Daishi - cf. article Wakayama) en fit une divinité protectrice du temple Toji.

Au sanctuaire shinto de Fushimi, Inari est considéré comme la divinité de la montagne qui réside sur le mont où est construit le sanctuaire. Divinité protectrice des prostituées et des pompiers, Inari est vénéré également pour sa fertilité, pour la naissance et pour l’annonce de certains dangers.

Cependant, Inari est aussi redouté par les hommes, car il peut les ensorceler et même les posséder en prenant l’apparence de moines bouddhistes ou de jeunes femmes séduisantes.

Ambivalente, bénéfique ou maléfique, parfois mâle souvent femelle, Inari est essentiellement complexe. 

*****

Fushimi inari-Entrée

En résumé : L’entrée de Fushimi Inari est gratuite et c’est ouvert 24/24 - Partir de derrière le temple, commencer une randonnée sur une surface de la taille de 120 terrains de football, soit d'environ 2 ou 3h, à travers une forêt de torii et d'arbres pendant 4km, sur un chemin parsemé de nombreux petits sanctuaires avec des torii miniatures et de petits restaurants* avant d'atteindre enfin le sommet à 233m ... sans oublier le test de la pierre pour exaucer un voeux et/ou la prière au grelot.

* plats à thème : Inari Sushi ou Kitsune Udon avec de l’aburaage (qui est censé être l’aliment préféré des renards). 

aburaage 

Aburaage, aliment japonais produit à partir de soja, obtenu en coupant du tofu en fines tranches et en le mettant à frire...

*****

Japon secret : Sanctuaire de Fushimi Inari dans la nuit

 

Lani @+

Sources : wikipédia, kanpai, visitejapon, sites restaurants, blogs tourisme, web